Intergroupes 2017

La saison 2017 des Intergroupes est à présent clôturée, mais la réflexion et la découverte continuent, puisque vous pouvez retrouver ci-dessous, en cliquant sur le titre souhaité, les différentes informations et présentations données par nos experts :

La Rigologie, l’antidote naturel & universel au stress

Par des exercices faciles, cette discipline qui s’adresse à tout le monde, dispensée par un Rigologue accrédité, permet de se reconnecter à sa joie de vivre en utilisant les vertus du rire : les mimes du rire ou rire sans raison, la sophrologie ludique, des jeux, des exercices de respiration et de relaxation, évacuation des émotions négatives… La Rigologie est une technique drôle, rapide, originale, ludique efficace & simple.

A la découverte d’Insights discovery ©

Venez découvrir votre style comportemental ! Au travers d’un modèle simple décrit par les quatre couleurs Insights, le Bleu Frais, le Vert Calme, le Jaune Brillant et le Rouge Ardent, Insights donne un aperçu de votre style comportemental préféré.  C’est un outil qui permet de mieux se connaître, d’identifier le style comportemental d’autrui afin de pouvoir ensuite s’accorder et établir des relations positives avec son entourage professionnel.

La carte d’empathie comme outil d’aide à la décision (et découverte de l’outil « carte mentale »)

Difficile de convaincre… et si vous essayiez l’empathie ?  Nous rencontrons tous à un moment donné une difficulté à convaincre son interlocuteur.
Deux animateurs en entreprise vous proposent la carte d’empathie, un outil simple, amusant et efficace qui vous permettra de vous glisser dans les chaussures de votre interlocuteur, et ainsi vous donner les moyens d’adapter votre discours.

L’habileté émotionnelle

Que ce soit pour manager les équipes, pour être lucide pendant une négociation, pour gérer au mieux un conflit ou pour apprendre simplement à mieux se connaître, être habile émotionnellement est une compétence indispensable. En 3 heures, nous vous proposons de mieux appréhender les mécanismes émotionnels tout en découvrant quelques « trucs » utiles ».

Ils ne font pas ce que je leur demande !… Pourquoi ?

Un atelier pour découvrir les leviers de la sensibilisation au changement de comportement, dans des domaines comme la sécurité, la qualité, l’hygiène ou encore l’environnement. Un atelier pour vous apprendre à utiliser la diversité des profils individuels (énnéagramme) afin de doper votre capacité d’impact et d’influence.

Safety coaching : Comment renforcer l’implication des Team Leaders ?

 

Bonne lecture !

 

Safety Coaching

Lors de l’Intergroupe, nous avons eu l’occasion de voir quelques petites astuces mnémotechniques en terme de communication :

1. Pour éviter une communication stressante: FOS, OSBD, DESC

  • Faits – Observation – Sentiments
  • Observations – Sentiments – Besoin – Demande
  • Description – Emotion – Solution – Conclusion

Pour plus d’infos : Présentation de Marc et Geneviève lors de l’Intergroupe de mars

2. Pour un recadrage : la méthode UPDATE

HabitUdes négatives
         Proximité
         Différence
         Alternatives
         Test
         Ecologique

Il faut démarrer le dialogue en pointant l’habitude négative qui s’est installée (le mauvais comportement); puis faire lien avec la personne; différencier le comportement de l’intention positive, en proposant une alternative (on le met au budget, on programme cela, …). On propose ensuite un test, en validant la suggestion (est-ce ok pour vous?), et en faisant en sorte que cela soit acté sur du long terme (en faire une pratique durable dans l’entreprise)

3. Vigilance partagée:

  • Dans une situation tendue, il ne faut pas argumenter
  • Un manager doit être:
    • exemplaire
    • respectueux
    • à l’écoute
    • disponible
    • empathique
    • dans l’action
  • Parler en JE et non en TU: plus c’est assertif, plus on a de chance que l’on nous écoute.
  • Le SAM: Sans Accident Mortel
    • Contact visuel (attention, celui-ci peut mettre l’interlocuteur mal à l’aise … bien évaluer le ton de la voix, la distance avec l’interlocuteur, et que le non-verbal soit cohérent avec le message et avec le comportement habituel)
    • Zéro jugement
    • Parler en JE
    • Attirer l’attention sur les conséquences du comportement (cela peut aussi bien être l’accident mortel que l’image de marque de l’entreprise – ex : si le Directeur fait visiter l’usine à des clients, et qu’ils ne portent aucun le gilet fluo pourtant obligatoire dans l’usine –> « c’est vraiment important pour l’image de l’usine et pour les ouvriers qu’ils voient que la Direction s’implique aussi »)
    • Faire réfléchir la personne : que penses-tu de ton comportement? Que peux-tu / vas-tu mettre en place?
    • Valider la réflexion
    • Terminer le contact par une réflexion positive.

Mobiliser autour du changement

Ils ne font pas ce que je leur demande … pourquoi?

Un atelier pour découvrir les leviers de la sensibilisation au changement de comportement, dans des domaines comme la sécurité, la qualité, l’hygiène ou encore l’environnement. Un atelier pour vous apprendre à utiliser la diversité des profils individuels (énnéagramme) afin de doper votre capacité d’impact et d’influence.

les_3_centres

 

Dans la gestion du changement, les leviers et les freins sont de nature différentes pour modifier les comportements : de type émotionnel, de type instinctif et de type mental. Ce n’est pas parce qu’un frein est de type mental que le levier d’action pour l’éliminer sera lui aussi de type mental.

1. Le mental

Prise de distance;  anticipation; réflexion, analyse. Capacité de rejeter la pression pour garder une liberté d’esprit. (Son « moteur » est plus lent que pour l’instinctif)

2. L’émotionnel

Capacité de vibrer à l’émotion; fonctionnement basé sur le besoin de reconnaissance (ce qui est bon pour moi et pour ceux que j’aime) : merci, bravo, porter de l’attention. Peur du rejet. Besoin du lien avec les autres.

C’est le levier le plus puissant, mais aussi le frein le plus terrible !

Importance de la norme de groupe pour l’émotionnel.  Par exemple, en sécurité, je vais accepter de prendre des risques (ce que rejetterai le mental), pour faire comme les autres et ne pas être traité de « poule mouillée ».

Ex: Si le groupe ne porte pas ses EPI, même si je me rends compte que c’est dangereux, je ne vais pas les porter non plus pour faire comme les autres, être dans la norme –> je ne vais pas prendre le risque de me faire éjecter du groupe et de manquer de reconnaissance!
S’il y a un frein de type mental et un frein de type émotionnel, c’est le frein émotionnel qui l’emporte.

Donc, dans un groupe, même si toutes les individualités sont d’accord sur le principe (port des EPI, ne pas se mettre en danger, …), en groupe, la norme (= émotionnel) reprend le dessus.

Ex : La campagne BOB: les jeunes étaient conscients du risque de boire en conduisant, mais ne voulaient pas prendre le risque d’être rejetés s’ils ne buvaient pas –> le rôle du « rejeté » a été positivé et BOB est devenu le héro par qui la fête est désormais possible.

3. L’instinctif

Rapport à l’action; réactivité; instinct de survie; positionnement (pour l’instinctif, l’exemplarité est super importante : ne me demande pas de faire ce que tu ne fais pas toi même !); responsabilisation (c’est à vous de le faire)

Exemple : l’interdiction, dans le secteur hospitalier, de porter des bijoux.

Une fois la campagne d’interdiction lancée, on se rend compte que 50% des infirmières enlèvent leurs bijoux. Pourquoi l’autre moitié ne le fait-elle pas ?

Les émotionnelles argumentent en disant que les bijoux les rendent jolies, font partie de leur identité, que c’est symbolique (ex: l’alliance)
Solution mise en place : une campagne d’affichage montrant une jeune et jolie infirmière sans bijou, s’occupant d’un patient en disant « ne pensez pas que je suis disponible, mais je le fais pour vous ». L’infirmière va alors se sentir obligée, pour l’image qu’elle renvoie au patient, d’ôter sa bague.

Les instinctives vont dire qu’elles risquent de la perdre, qu’on leur volent, ou bien qu’elles ne savent pas l’enlever.
Solution mise en place : mettre à disposition des casiers

Les mentales vont demander pourquoi elles doivent changer.
Solution mise en place : montrer à quel point les germes restent accrochées aux bijoux

Comment convaincre ces différents profils ?

  • MENTAL
    Montrer que le projet est pertinent
    Répondre à la question du POURQUOI
    Montrer les avantages et les inconvénients
    Donner des chiffres
    Faire venir un expert
    Utiliser l’humour (humour = mental ; le rire = émotionnel)
  • L’EMOTIONNEL
    Montrer que ça va aller mieux
    Répondre à la question du POUR QUI / AVEC QUI
    Jouer sur la valorisation
    Toucher émotionnellement
    Faire venir un bénéficiaire qui pourra témoigner de ce qu’il en a retiré
    Permettre de s’exprimer
    Se mettre à l’écoute, proposer son aide, du soutien
  • L’INSTINCTIF
    Montrer que ça va marcher
    Répondre à la question du COMMENT
    Jouer sur l’implication et la responsabilisation
    Faire venir un témoin qui a déjà « essayé »
    Montrer le premier pas
    Etre exemplaire et impliqué

Comment construire un discours face à un groupe multi-profils?

Le discours est « E- E+ I« 

1. Saisir sur la gravité de l’heure, l’enjeu de la situation (I)
2. Sensibiliser à l’impasse de la situation actuelle (E-)
3. Convaincre en argumentant (M).
4. Captiver/toucher/attirer en jouant sur l’émotionnel (E+)
5. Engager à l’action par l’engagement et l’implication (I)

Supports documentaires

Références 

Joseph Fléron
0477/28.52.37 – 04/344.47.37
j.fleron@dimension-consultance.be
www.dimension-consultance.bewww.leaderstep.be

La carte d’empathie

Carte_empathie

La carte d’empathie est un outil d’intelligence collective permettant de se glisser plus aisément dans les bottes de son interlocuteur.
Elle est, notamment, plébiscitée par les équipes commerciales qui, en adoptant la perspective de leurs clients, peuvent adapter leur discours pour mieux répondre à leurs attentes. La carte d’empathie n’est cependant pas l’apanage des commerciaux. Une assistante de direction comme un conseiller en prévention peuvent aussi être confrontés à la difficulté de convaincre. Au travers d’une approche ludique, cet intergroupe permettra de découvrir les  rudiments de cet outil simple, mais efficace.

La carte d’empathie, un outil d’aide à l’influence – Présentation donnée lors de l’Intergroupe Alter Ego du 16/03/2017

Outils pratiques

Références 

Expertise:

Depuis plusieurs années, François Demez et Maryse Degraen accompagnent les PME de la région liégeoise dans leur processus de réflexion. Pour mener à bien sa mission, le duo s’appuie sur des outils initialement destinés aux grandes entreprises qu’il a su adapter aux organisations de plus petite taille.