Culture Sécurité

Modèles théoriques

1. La Courbe de Bradley Dupont

La courbe Bradley permet à tous de facilement comprendre les changements de mentalité et de comportement nécessaires pour développer graduellement une culture de sécurité bien établie.

DuPont_Bradley_Curve

Stade réactif
Les gens ne se sentent pas concernés. Ils croient que la sécurité résulte davantage de la chance que de la gestion et que « les accidents sont inévitables ». Et en effet, ils finissent par se produire.
0 accident = impensable !

Stade de dépendance
Les gens croient que la sécurité consiste à suivre les règles élaborées par quelqu’un d’autre. Le nombre d’accidents diminue et la direction considère que la sécurité pourrait être contrôlée « si seulement les gens suivaient les règles ».
0 accident = j’en rêve !

Stade d’indépendance
Les gens prennent la responsabilité pour eux‑mêmes. Les gens considèrent la sécurité comme personnelle et jugent qu’ils peuvent améliorer la situation par leurs propres actions, ce qui réduit davantage le nombre d’accidents.
0 accident = un heureux hasard !

Stade d’interdépendance
Les équipes s’approprient la sécurité et prennent les décisions pour eux‑mêmes et pour les autres. Ils n’acceptent que les normes strictes et ne prennent pas de risques. Ils discutent activement avec les autres pour comprendre leur point de vue. Ils croient qu’une véritable amélioration n’est possible que s’ils agissent comme un groupe, et que l’absence totale de blessures est un objectif réalisable
0 accident =une conviction

 

2. La pyramide de Bird

pyramide de bird

Cette pyramide a été élaborée par Frank E. Bird Jr à la suite d’une étude menée par la compagnie d’assurance Insurance Company of North America en 1969. L’étude a porté sur 1 753 498 accidents déclarés par 297 entreprises. Celles-ci, qui représentaient 21 groupes industriels différents, employaient 1 750 000 personnes qui ont travaillé trois millions d’heures durant la période étudiée.

Le principe de la pyramide de Bird exprime le fait que la probabilité qu’un accident grave survienne augmente avec le nombre de presque accidents et d’incidents. Par conséquent, si une entreprise réussit à réduire le nombre d’incidents au bas de la pyramide, le nombre d’accidents sera forcément réduit d’autant.

 

3. Graphiques illustrant la culture sécurité

les_4_dimensions_du_cerveau_SAMOURAIATWORK

travailler_en_securite_SAMOURAIATWORK

modele_abc1_SAMOURAIATWORK

modele_abc_SAMOURAIATWORK

(source : SAMOURAÏ AT WORK)


 

La suite des documents n’est accessible qu’aux membres Alter Ego – connectez-vous et cliquez ici pour découvrir l’ensemble des informations disponibles