Décès au travail

1. Avec qui et envers qui communiquer en cas de décès dans l’entreprise?

  • Le / les secouristes internes
  • La Direction, le DRH, la personne de confiance
  • L’ambulance – samu
  • (éventuellement) le Service régional d’incendie
  • La Police
  • La famille (la prévenir en accord avec la direction et les secours; penser à ce qu’elle soit accueillie par la direction et les secours, qui pourront expliquer la situation clairement)
  • Les pompes funèbres si la personne décédée n’a pas de famille
  • Les collègues du travailleur (à prévenir de vive voix calmement, mail à tous)
  • L’assurance (tant pour l’aspect matériel que pour le soutien psychologique)
  • (éventuellement) Des experts

2. Il est important de penser également à prévoir :

  • la gestion physique du corps sur le lieu du travail (dans quel local peut-il être accueilli?)
  • un soutien psychologique pour le personnel
  • ce qu’on met en place dans l’entreprise pour la suite:
    • Comment gérer l’après décès?
    • Comment gérer le remplacement du travailleur?
  • une communication vers l’extérieur

3. Outils à prévoir

  • Plaquette d’accident de travail dans les procédures
  • Plaquette de gestion de décès dans les procédures
  • Avoir des sigles très visibles pour savoir qui fait quoi dans ces situations

4. Références et personnes ressources

  • Le site POBOS (aide de psychologues spécialisés post trauma)
  • Epora (assistance de suite)
  • Securex propose des assurances psychologiques – l’Employee Assistance Programme (Document de présentation page 1, page 2 et explication)
  • La société ICAS propose un support pour les problèmes professionnels et personnels (24h/24) : https://icasworld.com/fr/home

5. A avoir en tête…

  • Quel peut être le coût pour l’entreprise?
  • Législation : qu’est-ce qui est obligatoire sur mon site? (nombre de secouristes, infirmière sur site, médecin sur site, …)