MBTI

Le Myers Briggs Type Indicator (MBTI) est un outil d’évaluation psychologique déterminant le type psychologique d’un sujet, suivant une méthode proposée en 1962 par Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs.  Il sert comme outil dans les identifications des dominantes psychologiques des personnes dans des cadres liés au management ou aux problèmes dans le cadre des relations interpersonnelles.

Le test proprement dit a pour résultat de déterminer quelle est la fonction dominante et la fonction auxiliaire du sujet, suivant le Type psychologique proposé par Jung. Dans ce but, le test détermine les préférences du sujet suivant quatre axes.

Voici un tableau récapitulatif de ces 4 axes :

  • l’orientation de l’énergie entre E Extraversion et I Introversion permet de déterminer si la fonction principale est introvertie ou extravertie ;
  • la manière privilégiée pour recueillir de l’information, entre S Sensation et N Intuition, permet de déterminer lequel de ces aspects est le mieux maîtrisé par le sujet (sous forme de fonction dominante ou auxiliaire) ;
  • de même, le traitement privilégié pour la prise de décision, entre T Pensée et F Sentiment, détermine laquelle des deux est la fonction privilégiée (sous forme de fonction dominante ou auxiliaire).

Cependant, ces trois préférences ne permettent pas de distinguer entre la fonction dominante et l’auxiliaire.

Afin de connaître quel genre de fonction (perceptuelle ou de jugement) est la plus forte, Isabel B. Myers a conçu, en 1980, la polarité Jugement-Perception en se fondant sur la distinction faite par Jung entre les types irrationnels (perception) et les types rationnels (jugement). Pour les types irrationnels, d’après Jung, c’est la perception (sensation ou intuition) qui est extravertie ; tandis que pour les types rationnels c’est le jugement (pensée ou sentiment) qui l’est. Le test sur cette quatrième préférence permet ainsi de déterminer laquelle des deux fonctions est la fonction principale du sujet.

C’est ainsi que les seize types psychologiques de base se sont développés.

Les préférences sont donc finalement les suivantes :

  • Orientation de l’énergie : E Extraversion / I Introversion
  • Recueil d’information : S Sensation / N’ Intuition
  • Prise de décision : T Pensée / F Sentiment
  • Mode d’action (axe qui est extraverti) : J Jugement / P Perception

L’indicateur MBTI identifie alors 16 grands types de personnalité à partir des 2 préférences possibles sur chacune des 4 dimensions précédentes. La connaissance de vos 4 préférences vous indique votre type MBTI. Ils sont donc au nombre de 16.

MBTI

 

Présentation plus complète du modèle MBTI