Jobdescription de l’acheteur

… en 2025!

Quelles sont, selon vous, les possibles / probables évolutions de la fonction d’acheteur dans les années à venir? Voici des premières pistes de réflexion …

  • Interconnexion:
    • Important de disposer des informations d’autres entités de l’entreprise, d’être en lien avec les autres départements
    • Avoir un accès plus facile au document
  • Valeur ajoutée de l’acheteur :
    • Assiste les départements à voir les choses différemment–> il participe à innovation
    • sa position transversale, qui va au-delà de la “simple” négociation de prix: il est à l’écoute du marché, des fournisseurs, il se tient informé des tendances actuelles et à venir du marché –> cela l’oblige à trouver des solutions alternatives : soit il les propose lui-même, soit il challenge ses collègues pour que ces derniers trouvent les alternatives
    • Comment associer la durabilité (achats durables) à cette valeur ajoutée de l’acheteur?
    • Il est le “poil à gratter” de l’entreprise, il empêche que cela tourne tout seul, il challenge
    • Il challenge également les décisions à prendre en fonction des raisons et des besoins qui les sous-tendent.
    • Il agit sur les choses que l’on achète / que l’on n’achètera pas
  • “Redesign-to-cost” : Garder les propriétés mais redessiner l’objet. Dans certaines entreprises, et toujours dans ce souci de participer au développement des produits, l’acheteur peut influencer le produit / la production en challengeant sur la réduction des coûts (parfois, cette tâche est assignée à une fonction propre dans l’entreprise, le fiabiliste)
    • Son observation peut remettre en question les habitudes et les évidences
  • Rôle de sensibilisation et de conscientisation (dimension RH de la fonction)
  • Remise en cause du service fournisseur plus poussée qu’à l’heure actuelle; challenge des fournisseurs à l’évaluation
  • Externalisation de certains services pour se concentrer sur le core-business de l’entreprise –> le sous-traitant devient un véritable partenaire!
    • quid de l’externalisation de la fonction “Achat”, est-elle possible? Oui, pour certains types de produits non personnalisés / personnalisables
    • pourquoi ne pas s’intégrer dans des pôles / des centrales d’achats?
    • Quid de l’arrivée des “entreprises libérées”?
  • L’acheteur a également un rôle au niveau “compliance” (respect des normes, de l’éthique, …), l’acheteur est le garant de ce respect, il a un rôle au niveau normatif.

 

Pour aller plus loin